No’Photo, Genève - Le Musée de l’Elysée présente Temporary Shelter d'Agnès Geoffray

21 septembre 2017

Le Musée de l’Elysée présente Temporary Shelter, une création originale en collaboration avec l’artiste Agnès Geoffray à l’occasion de la première édition de la Nocturne de la photographie No’Photo à Genève le 14 octobre 2017.

En dialogue avec Caroline Recher, conservatrice au Musée de l’Elysée, l’artiste Agnès Geoffray propose une réflexion en images à partir d’un album de Georges Dessonnaz, délégué du Comité international de la Croix-Rouge après le Première Guerre mondiale. L’album documente l’échange de prisonniers ayant eu lieu à Narva, en Estonie, en 1920-1921. En effet, après la fin de la guerre, des centaines de milliers de prisonniers sont jetés sur les routes, souffrant de la faim, du froid et des épidémies. Le CICR coordonne les différentes nations en présence, organisant le rapatriement et l’échange de prisonniers. Des camps de transit tels que celui de Narva sont mis en place, lieux où les prisonniers sont identifiés, désinfectés, nourris, puis conduits jusqu’à leur pays d’origine par train ou bateau. L’album légué par Georges Dessonnaz à la Collection iconographique vaudoise, constitué de clichés personnels, de cartes postales et d’annotations, est à la fois une trace intime de cette expérience bouleversante et un témoignage historique de l’épopée difficile des prisonniers de guerre. Choisissant une posture d’iconographe, Agnès Geoffray sonde, élabore et réactive ces images datant du début du 20e siècle en y superposant des photographies choisies dans des collections du musée. Procédant par juxtapositions et associations visuelles, elle révèle un univers de tensions latentes et mystérieuses, entre passé et présent, interrogeant le contraste saisissant entre les fortifications séculaires de Narva et la fragilité des tentes du CICR, abris provisoires pour des hommes, femmes et enfants déracinés par la guerre. Le dialogue établit entre conservatrice et artiste esquisse ainsi une pensée sensible autour de la question des droits de l’homme et de leur protection au sien d’une crise humanitaire mondiale.

En savoir plus

Partager