Matthias Bruggmann, lauréat de la deuxième édition du Prix Elysée, avec le soutien de Parmigiani Fleurier

24 juin 2017

Matthias Bruggmann, _Z6A4432, Irak, de la série A haunted world where it never shows, 2016 © Matthias Bruggmann / Agence Contact Press Images / Prix Elysée

Le Musée de l’Elysée est heureux d’annoncer le lauréat de la deuxième édition du Prix Elysée : le photographe suisse Matthias Bruggmann. Sélectionné par un jury d’experts international parmi huit nominés, son identité a été révélée au public à l’occasion de la Nuit des images samedi 24 juin 2017. Le travail de Matthias Bruggmann vise, selon lui, « à essayer de susciter, chez un public occidental, une compréhension viscérale de la violence intangible qui sous-tend tout conflit. »

Le Musée de l’Elysée et Parmigiani Fleurier félicitent le photographe suisse né à Aix-en-Provence (France) en 1978, lauréat de la deuxième édition du Prix Elysée pour son projet intitulé A haunted world where it never shows. Partant du cadre choisi pour son oeuvre précédente sur les conflits contemporains, Matthias Bruggmann se propose, pour le Prix Elysée, de poursuivre un projet photographique de longue haleine débuté en 2012 sur le conflit en Syrie. Il reçoit la somme de CHF 80’000 attribuée pour moitié à la production du projet et pour moitié à la publication d’un livre en 2018. 

En savoir plus sur www.prixelysee.ch

Communiqué de presse | PDF

Partager