Robert Mainka

Robert Mainka

Pologne, né en 1990

Série composée de plus d’une centaine de tirages photographiques, Lavish Fields explore la description métaphorique de quatre composantes inhérentes à la nature humaine : le corps, les désirs, les pensées et les sentiments. Pour composer sa construction kaléidoscopique et théâtrale, Robert Mainka s’inspire de son environnement immédiat. Ces thèmes s’expriment sous différentes formes : peinture, sculpture, photographie en extérieur ou en studio. Si les images semblent chacune représenter une situation particulière et posséder un sens distinct, elles restent pourtant troubles et mystérieuses ; malgré leur disparité, elles se succèdent en un ensemble cohérent où se répondent les formes circulaires et les couleurs vives. Le titre de l’oeuvre est une référence affirmée au poème The Waste Land, écrit dans l’entre-deux-guerres par l’écrivain américain Thomas Stearns Eliot (1888 – 1965). Monument fondateur de la poésie moderne, cette épopée dramatique en 434 vers, particulièrement expérimentale dans sa forme, mêle symbolisme et recours systématique aux allusions littéraires et culturelles. Entre fragmentation et juxtaposition, Mainka reprend la structure démantelée du poème en oscillant de façon brutale et répétée d’un personnage à un autre, d’une atmosphère à une autre.


Ecole

Ecole nationale supérieure de cinéma, télévision et théâtre, Łódź, Pologne, depuis 2011

Site

www.robertmainka.com

Oeuvre

Robert Mainka, Lavish Fields, 2014
Installation (papiers peints, objets)
Dimensions variables
© Robert Mainka

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos