Rachel Cox

Rachel Cox

Etats-Unis, née en 1984

Avec Shiny Ghost, Rachel Cox observe sa relation avec sa grand-mère dans les derniers moments de sa vie, pendant son combat contre une maladie dégénérative du cerveau. Les photographies ne portent pas tant sur la maladie elle-même que sur la lumière qu’elle met sur la relation entre les deux femmes, et la vanité que la petitefille avait parfois attribuée à son aïeule. Confrontée à la mort imminente de sa grand-mère, l’artiste repense alors ses photographies et construit un fil narratif pour se souvenir de leurs interactions quotidiennes, leurs conversations, leurs échanges. Elle apporte un soin tout particulier à la composition et à l’enchaînement de ses photographies, faites de lieux, de portraits et d’objets de sa grand-mère afin de témoigner des derniers instants d’une vie qui s’éteint. L’appareil photographique se fait prothèse, et permet de pénétrer une intimité qu’elles n’avaient jamais véritablement partagée auparavant, comme si, proche de la fin, une certaine absolution mutuelle était possible.


Ecoles

UNM – University of New Mexico, Albuquerque, Nouveau Mexique, Etats-Unis, 2010 – 2013
University of North Texas, Denton, Texas, Etats-Unis, 2003 – 2006

Site
www.rachelcoxphotography.com

Œuvre
Rachel Cox, Esprit confus; Transmission, Verre; Postiche; Postiche 12; Ne souris pas, souris ;
Cercueil et Deux tortues de la série Shiny Ghost, 2012
Tirages jet d’encre
75 x 75 cm; 60 x 50 cm et 45 x 45 cm
© Rachel Cox

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos