Paul Samuels

Paul Samuels

Afrique du Sud, né en 1989

Du nom du code postal d’Edenval, banlieue modeste de Johannesburg, la série XVI X prend racine lorsque Paul Samuels, le jour de ses vingt et un ans, décide de se faire tatouer le sigle de son quartier, sur l’invitation du patron du salon qui lui-même le porte à la cheville. Le jeune Sud-Africain n’hésite pas une seconde à arborer le motif qu’il a tant l’habitude de voir sur les biceps de ses congénères ; ce n’est que plus tard qu’il commencera à remettre en question cette appartenance, et à en comprendre les raisons profondes.
Même s’il n’aime guère le terme de « fraternité », c’est pourtant bien de cela dont il s’agit. Le sentiment d’appartenir au même groupe, défini par des limites géographiques et par le partage de valeurs socio-culturelles communes. Ces enfants issus de la classe moyenne blanche d’Afrique du Sud connaissent incontestablement un questionnement identitaire, plus que compréhensible dans un pays marqué par les années Apartheid. Heavy metal, skateboard, autant de passe-temps qui les réunit mais qui cachent sans doute un certain désarroi. « Jeunes et en colère », dit Samuels. Sans toujours savoir pourquoi, ni contre quoi. Peut-être né d’un sentiment d’injustice, face aux enfants gâtés de la banlieue voisine, Bedfordview, où les maisons sont cossues, les habits, de marque et les voitures, puissantes.
XVI X est moins le portrait objectif d’une jeunesse désœuvrée qu’une immersion dans le quotidien du photographe : les modèles sont ses amis d’enfance, des voisins, la famille. L’aspect participatif du projet est important, les poses étant celles souhaitées par les portraiturés eux-mêmes, désireux de contrôler l’image qu’ils renvoient. Devenant ainsi moins les sujets d’un documentaire que les parties prenantes d’un travail artistique, ils dévoilent une certaine fragilité sous leur bravoure affichée. Trace, sans doute, de l’intimité qui les lie à leur observateur bienveillant.


Ecole
The Wits School of Arts, University of the Witwatersrand, Johannesburg, Afrique du Sud, 2008 – 2012

Site
www.paulsamuels.co.za

Oeuvre

Paul Samuels, Darren; Lorcan; Warren et Russel; Sean et Ethan, de la série XVI X, 2012 – 2014
Tirages jet d’encre
50 x 75 cm
© Paul Samuels

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos