Karel Koplimets

Karel Koplimets

Estonie, né en 1986

Selon les statistiques, la majorité des homicides en Estonie seraient commis dans des propriétés privées et, très souvent, entre individus se connaissant préalablement. Les personnes impliquées seraient la plupart du temps sous l’influence de l’alcool et agiraient sans préméditation, utilisant la première arme de fortune se présentant à eux.
Faisant suite à un premier travail, Suburbs of Fear (2012) – qui traitait déjà de l’insécurité de certaines banlieues estoniennes –, Karel Koplimets poursuit son étude des mécanismes de la peur en convoquant ici différents medias pour relater ce phénomène sociétal. Avec une installation qui regroupe une vidéo, une série de tirages argentiques et des sacs mortuaires, l’artiste convie le spectateur à faire lui-même l’expérience de la menace du crime et le confronte brutalement à ses conséquences funestes.
En outre, un pas semble franchi : si Suburbs of Fear avait pour décor des ruelles malfamées à la nuit tombée, ce nouveau travail quitte l’extérieur urbain pour s’immiscer à l’intérieur même des foyers, suggérant ainsi que la menace est partout, et peut-être plus proche encore que présumé.


Ecoles
Académie des Beaux-Arts d’Estonie, Tallin, Estonie, 2005 – 2013
FAMU – Académie du film de Prague, Prague, République Tchèque, 2007 – 2008

Site

www.karelkoplimets.com

Oeuvres
Karel Koplimets, Case N°8. You’ll Always Find Me In the Kitchen at Parties, 2014
Installation (tirages argentiques, 29,5 x 39,6 cm ; video, 15’13’’ et sacs mortuaires)
Dimensions variables
© Karel Koplimets

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos