Jung A Kim

Jung A Kim

Corée du Sud, née en 1978

Pond of Silence ou « l’étang du silence » évoque une réflexion sur les relations entre la Nature et le genre humain, déclinée à travers une centaine de pièces photographiques qui explorent la technique du photogramme. Ce procédé ancien, développé et vulgarisé dans la première partie du XIXe siècle par William Henry Fox Talbot, consiste à imprimer directement sur un papier sensibilisé aux sels d’argent la silhouette d’objets et de végétaux variés ; l’image est obtenue par simple exposition lumineuse, sans l’intermédiaire d’aucun appareil photographique.
Au départ purement expérimental, cette pratique est liée dans l’histoire artistique aux avant-gardes dadaïste et du Bauhaus. Jung A. Kim la réinterprète de façon contemporaine dans un travail morcelé en une multitude de photogrammes, qui, liés entre eux par l’écrit, prennent la forme de livres d’artiste. Elle superpose ainsi à la poésie formelle qui émane des empreintes photographiques grâce aux effets de lumière, des textes au caractère mélancolique, fragments de souvenirs personnels et de pensées sur les états d’âme humains.


Ecoles

BTK — Hochschule für Gestaltung, Berlin, Allemagne, 2013
CAU — Chung-Ang University, Séoul, Corée du Sud, 2012 – 2014

Site
www.jungakim.com

Œuvre

Jung A Kim, Couverture; Déplié, et Double page, de la série Pond of Silence, photogram diary books,
2013 – 2015
Photogrammes
7,25 x 10,5 cm; 29 x 21 cm et 14,5 x 10,5 cm
© Jung A Kim

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos