Emily Macinnes

Emily Macinnes

Royaume-Uni, née en 1989

Initié en 2012, le projet d’Emily Macinnes expose la problématique rarement abordée des abus sexuels perpétrés sur des victimes masculines. Parcourant le Royaume-Uni, la jeune photographe et journaliste écossaise est allée à la rencontre d’hommes, recueillant témoignages et confessions, parfois tues jusqu’alors. Maîtrisant parfaitement l’art du portrait par l’image et par les mots, Macinnes impressionne par le profond respect qu’elle insuffle à sa série, tout en lui conférant une force indéniable. Car si ce travail met en lumière le nombre important d’abus sexuels commis sur les hommes, c’est la honte et le secret entourant ce fléau qui s’imposent en filigrane.
Paradise Lost : Testimonies of Abuse participe ainsi à la différenciation du regard porté sur l’homme, souvent perçu comme perpétrateur d’abus, et rarement en temps que victime. Avec sensibilité et honnêteté, Macinnes lève ainsi le voile sur un fait sociétal, tout en empoignant à bras le corps un thème délicat, qu’elle choisit d’intituler d’après un poème de John Milton dans lequel il est question de « justifier les actions de Dieu auprès des hommes ».


Ecole

NTU – Nottingham Trent University, Nottingham, Royaume-Uni, 2009 – 2012

Site
www.emilymacinnes.com

Oeuvre

Emily Macinnes, Anthony (44) [; Patrick (53) et Mark (64) de la série Paradise Lost : Testimonies of Abuse, 2013
Tirages jet d’encre
30 x 30 cm
© Emily Macinnes

L'artiste du jour

Découvrez tous les jours à 15h15, pendant les 50 premiers jours de l'exposition, l'univers créatif d'un artiste de reGeneration3 dans une courte interview en vidéo.

Voir les vidéos