Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me

Du 04 juin 2014 au 24 août 2014

Matthieu Gafsou, Coca, 2013 © Matthieu Gafsou / Courtesy Galerie C

Lauréat du prix de la Fondation HSBC pour la photographie en 2009, sélectionné pour l’exposition reGeneration2 du Musée de l’Elysée l’année suivante, le photographe lausannois Matthieu Gafsou s’est distingué par son approche formelle et critique du paysage urbain contemporain.

Ses travaux suivants, tels que Alpes (2008-2012), recueil de vues questionnant le statut du paysage alpin marqué par le développement du tourisme, l’ont confirmé dans la profession. Plus récemment, son projet Sacré (2011-2012), sorte d’enquête photographique équivoque sur l’Eglise catholique de Fribourg, annonçait une nouvelle orientation dans son travail. Le Musée de l’Elysée a décidé de soutenir le photographe dans ses recherches personnelles en produisant et présentant en avant-première sa nouvelle série Only God Can Judge Me.

Inspiré par les écrits d’Antonin Artaud ou de William T. Vollmann, Matthieu Gafsou cherche à « trouver de la poésie dans la misère du monde ». Il choisit pour sujet le milieu de la drogue à Lausanne, « forme tragique d’exotisme à côté de chez lui », et parvient à créer une oeuvre originale sur un sujet pourtant banalisé.

Le projet rassemble plusieurs thématiques traitées suivant des registres formels distincts. Les drogues et accessoires sont reproduits comme des produits de consommation, en gros plan sur un fond uniforme. Photographiés sur fond noir, avec des effets de lumière soignés, les portraits des toxicomanes se distinguent par leur traitement quasi pictural inspiré de la tradition du portrait. Les lieux de rencontre ou de consommation sont particulièrement travaillés, jusqu’aux paysages nocturnes évoquant les paradis artificiels. Et des images quasi abstraites, allégories de la faculté des drogues à transcender le réel, complètent cet ensemble.

En développant un langage visuel riche et varié, mêlant différents degrés de représentations et d’interprétations, Matthieu Gafsou parvient à créer une véritable expérience sensible.


Voir la vidéo sur l'exposition Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me

Matthieu Gafsou, Lausanne I, 2013 © Matthieu Gafsou / Courtesy Galerie C

Matthieu Gafsou, Armando, 2013 © Matthieu Gafsou / Courtesy Galerie C

Partager