Gilles Peress, Telex Iran

Du 17 septembre 2014 au 30 novembre 2014

Gilles Peress, Bazar, Tabriz, 1979 © Gilles Peress

Gilles Peress a documenté avec intransigeance les pages les plus sombres de l’histoire contemporaine, de la guerre civile en Irlande du Nord aux charniers de la Bosnie et du Rwanda. En 1979, il part en Iran photographier la révolution qui bat son plein, au moment de la prise d’otages à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran. Il saisit le chaos et les contrastes des différentes mouvances politiques et religieuses en présence, l’effervescence des villes, mais aussi des scènes du quotidien, anodines, ironiques ou brutales.

De ce travail photographique au langage réflexif et extrêmement maîtrisé, il résultera un livre, Telex Iran (publié chez Aperture en 1984) aujourd’hui considéré comme un ouvrage majeur dans l’histoire de la photographie. Se jouant des catégories et des genres, Gilles Peress y juxtapose images et textes de manière à créer une dialectique tendue et ouverte à la fois, où la réalité politique et civile se révèle dans toute sa complexité. Réédité en 1997 chez Scalo, l’ouvrage n’a rien perdu de son caractère sismographique et incisif et garde toute son actualité au regard des derniers épisodes de l’histoire mouvementée de l’Iran.

Le Musée de l’Elysée est heureux d’accueillir les tirages originaux de cette deuxième édition de Telex Iran dans ses collections grâce à la généreuse donation d'une collection privée. Une sélection de ces 100 tirages réalisés en 1997 pour l’édition Scalo est dévoilée dans cette exposition réalisée en collaboration avec Gilles Peress.


Gilles Peress, Telex Iran | Vidéo de l'expostion

Couverture du livre Telex Iran, In the Name of Revolution, Editeur Scalo, 1997

Partager