William Eggleston, From Black and White to Color

À visiter du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Du 30 janvier 2015 au 03 mai 2015

Je devais me rendre à l’évidence que ce que j’avais à faire, c’était de me confronter à des territoires inconnus. Ce qu’il y avait de nouveau à l’époque, c’étaient les centres commerciaux – et c’est ce que j’ai pris en photo.
William Eggleston


A la fin des années 1950, Eggleston commence à photographier autour de chez lui, dans le sud des Etats-Unis, utilisant des pellicules 35 mm noir et blanc. Fasciné par le travail de Cartier-Bresson, il déclare à l’époque : « Je ne pouvais pas imaginer faire mieux que de parfaits faux Cartier-Bresson ». II a finalement développé un style photographique personnel, qui viendra quelques années plus tard façonner son travail en couleur. C’est une vision inédite de l’Amérique quotidienne, banale, avec ses typologies : les supermarchés, les bars, les stations-services, les voitures et des personnages fantomatiques perdus dans l’espace. Présenté en 1976 au MoMA, le travail en couleur d’Eggleston marque un tournant dans l’histoire de la photographie.

A travers une centaine d’épreuves en noir et blanc et en couleur, empruntées à différentes collections et au fonds de l’artiste, l’exposition propose de montrer l’évolution, les ruptures et surtout la radicalité qui peu à peu apparaît dans l’oeuvre du photographe, alors qu’il aborde la photographie en couleur à la fin des années 1960. On retrouve parfois les mêmes obsessions, ou thèmes récurrents, comme les plafonds, la nourriture, l’attente et les cadrages basculés et non conventionnels déjà là dans ses premiers travaux. Il s’agit de la première exposition de William Eggleston au Musée de l’Elysée, réalisée en coproduction avec la Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris.

Un catalogue éponyme, disponible en français et en anglais, est publié à cette occasion par les éditions Steidl.

William Eggleston, From Los Alamos, folio 1 [Supermarket boy with carts], Memphis, 1965 © William Eggleston, Courtesy Wilson Centre for Photography

William Eggleston, From Los Alamos, folio 5 [Jukebox on dusty green wall],

William Eggleston, Untitled [Blue ceiling], 1970-1973 © William Eggleston, Courtesy Eggleston Artistic Trust


Partenaires

Une coproduction du Musée de l’Elysée et de la Fondation Henri Cartier-Bresson, l’exposition William
Eggleston, From Black and White to Color
est rendue possible grâce à l’Eggleston Artistic Trust, Memphis,
au Wilson Centre for Photography, Londres, à la Gagosian Gallery, Paris et à la Rose Gallery, Santa Monica.
Elle reçoit le soutien de PKB Privatbank.

Partager

Pôle muséal - future musée

Les architectes Aires Mateus dessinent le Musée de l'Elysée du futur

En savoir plus

Affiche de l'exposition

Soutenez-nous

Devenez membre et participez à la vie d’une institution culturelle lausannoise de renommée internationale. Marquez votre soutien au Musée de l’Elysée et faites vivre son héritage exceptionnel. Choisissez l’offre qui vous ressemble.

En savoir plus