Lauréat du Prix Elysée - Edition 2016 - 2018

Matthias Bruggmann, lauréat de la seconde édition du Prix Elysée

Le Musée de l’Elysée et Parmigiani Fleurier félicitent le photographe suisse né à Aix-en-Provence (France) en 1978, lauréat de la deuxième édition du Prix Elysée pour son projet intitulé A haunted world where it never shows. Partant du cadre choisi pour son oeuvre précédente sur les conflits contemporains, Matthias Bruggmann se propose, pour le Prix Elysée, de poursuivre un projet photographique de longue haleine débuté en 2012 sur le conflit en Syrie. Il reçoit la somme de CHF 80’000 attribuée pour moitié à la production du projet et pour moitié à la publication d’un livre en 2018.

En savoir plus sur www.prixelysee.ch

© Catherine Leutenegger

A haunted world where it never shows.

“D’un point de vue formel, mon précédent travail amenait le public dans une situation où il devait décider de la nature de l’oeuvre même. Ce mécanisme pourrait ressembler, bien qu’on puisse le contester scientifiquement, à ce qui se produit en physique quantique lorsque l’observation change la nature de ce qui est observé. Mon travail sur la Syrie s’inspire de ce présupposé.

D’un point de vue documentaire, il s’agit, à ma connaissance et jusqu’à présent, de la seule oeuvre de ce type réalisée à l’intérieur même de la Syrie par un seul photographe occidental, et ce en grande partie grâce à l’aide et aux travaux dévoués de certains des meilleurs experts indépendants sur le conflit. En raison de la nature de ce conflit, j’estime qu’il est nécessaire d’étendre le périmètre géographique de ce travail.”

En savoir plus sur www.prixelysee.ch


« Le projet de Matthias Bruggmann nous a plongé dans toute la complexité des vies, sur le front, au sein de la crise en Syrie. Son travail est courageux, surprenant, convaincant, brut et parfois étrange. Les images du conflit syrien sont partout dans la presse mais Matthias travaille de telle façon que son approche, directe et complexe à la fois, nous donne des clés pour tenter de comprendre pourquoi la Syrie et le peuple syrien traversent aujourd’hui une situation aussi désespérée. »

- Andrew Sanigar, Commissioning Editor, Thames & Hudson, London

 

Bio

1978, Suisse, né à Aix-en-Provence, France

Photographe suisse né à Aix-en-Provence en 1978, Matthias Bruggmann vit et travaille sur son ordinateur portable. Il est diplômé de l’Ecole de photographie de Vevey. Son travail, qui respecte les normes arbitraires du photojournalisme, tend à la déconstruction des normes de représentation dans la photographie du réel par la représentation de situations et d’endroits compliqués.

Il a notamment travaillé sur et en Egypte, Haïti, Irak, Somalie, Syrie et Libye. Il a fait partie de l’équipe de commissariat de Tous photographes ! pour le Musée de l’Elysée, et est l’un des cofondateurs de l’espace d’art contemporain Standard/Deluxe à Lausanne.

Ses travaux font partie des collections publiques du Frac Midi-Pyrénées, du Musée de l’Elysée et de diverses collections privées.

www.boring.ch


Le Prix Elysée est rendu possible grâce au soutien de son partenaire principal, Parmigiani Fleurier, partenaire horloger exclusif du musée.